Josselin Communauté

Navigation

Nuage de tags

Vous êtes dans : Accueil > Office de Tourisme > Que faire ? > Sites à découvrir > Le circuit "J'étais chevalier au combat des Trente"

Le circuit "J'étais chevalier au combat des Trente"

Le 26 mars 1351, un ardent épisode guerrier marque la région josselinaise. A Guillac, au lieu-dit « La Pyramide », à mi-chemin entre Josselin et Ploërmel, trente chevaliers bretons et anglais s’affrontent lors d’une rencontre épique, dénommé le « Combat des Trente ». Le circuit « J’étais chevalier au Combat des Trente » vous invite à revivre les multiples étapes de cette journée héroïque et chevaleresque…

A noter :  Circuit « J’étais chevalier au Combat des Trente ». Entre 24 et 35 km. Possibilité de pique-niquer sur le parcours. Gratuit.

Pour télécharger le livret relatif au circuit, cliquez ici :

Circuit "J'étais chevalier au Combat des Trente" (pdf - 3,58 Mo)

Ce document est également disponible à l’accueil de l’Office de Tourisme du Pays de Josselin :

Une guerre de Succession en Bretagne

Au XIVème siècle, durant la Guerre de Cent ans, la Bretagne est tiraillée par une violente guerre de Succession…

Tout commence en 1341, lorsque à la mort du Duc Jean III de Bretagne, Jeanne de Penthièvre et Jeanne de Flandre se disputent l’héritage. Toutes deux poussent leurs maris, Jean De Montfort et Charles De Blois, à revendiquer leur duché.

Dans le contexte particulier qu’est la Guerre de Cent ans, Français et Anglais soutiennent chacun un camp. Le parti de Monfort est appuyé par la couronne d’Outre-Manche ; la famille De Blois est défendue par le royaume de France.

Josselin et Ploërmel, villes ennemies

A cette époque, la ville de Josselin est aux mains de Jean de Beaumanoir, partisan de Charles De Blois ; tandis que Ploërmel est tenue par l’Anglais Robert De Bamborough. Un jour, alors que Beaumanoir se rend discourir avec son rival d’Outre-Manche, il aperçoit des paysans bretons maltraités par des soldats anglais. Indigné, il s’en plaint à son adversaire. La dispute qui s’ensuit conduit les deux hommes à déterminer les modalités d'un duel destiné à régler l'attribution du territoire. « Dieu soit juge entre nous ! Que chacun de nous choisisse trente à quarante champions pour soutenir sa cause. On verra de quel côté est le droit ».

Mars 1351 : le combat des Trente

© J-P Bauchet

  Le 26 mars 1351, un combat épique se déroule près du « Chêne de Mi-Voie », à mi chemin entre Josselin et Ploërmel. Trente chevaliers bretons commandés par Jean De Beaumanoir luttent contre les trente hommes de Bamborough.

  Au cours de la sanglante rencontre, Bramborough et huit de ses guerriers sont tués ainsi que six hommes du clan Beaumanoir. Les survivants de la lignée anglaise se rendent. Beaumanoir et ses hommes sont déclarés grands vainqueurs.

  Aujourd’hui, sur le champ de bataille, au lieu-dit « La Pyramide » trône un immense obélisque granit. La « Colonne des Trente » est composée de trente pierres de granit, dont chacune représente l’un des trente chevaliers bretons de Beaumanoir

Partager cette page sur

Josselin Communauté
3, place des Remparts
B.P.14
56120 Josselin - France
 Tél : +33 (0)2 97 22 24 90
Fax : +33 (0)2 97 22 23 42